Laâfou Bali Jana

Pitié de ce qui nous arrive
Auriez-vous oublié ce qui est arrivé ?
Des êtres ont souffert et péri
Où sont ces êtres qui sont partis, jamais revenus
Dans des abîmes et des geôles engloutis
Que de manigances et supercheries
N’ont-ils pas opprimé hommes et femmes ?
Tout ce qui a été fait est insensé
Par Dieu, je vous demande qui est le responsable ?
Auriez-vous oublié ce qui est arrivé ?
Des êtres ont souffert et péri

Hade Zemane

Notre Époque
 
Notre époque et quelle époque
Que de guerres et d’oppressions
Que d’hypocrisie et d’inimitiés
Que de formes et de couleurs
Dans un brassage de croyances et de fausse foi

Madari

0:00
0:00
Inconscient
 
De ce qui se passe
Inconscient
De ce qui se déroule
Les yeux fermés
Il ne voit rien
Sa connaissance
Et ignorance
Népotisme et corruption
Sont ses uniques guides

Variation occidentale sur une improvisation de Ralda Salem

Improvisation tabla indien et hajhouj

Hammouda

L’Homme
 
Pourquoi les guerres et l’oppression
Pourquoi le mensonge et la félonie
Ô monde ou est la paix

Ghir Klame Khaoui

Ce n’est qu’une parole creuse
Va, va, laisse, ce n’est qu’une parole vide de sens
Va, va, parole marchande de tourments, de souffrances
Va, va, laisse, ce n’est qu’une parole vide de sens
Va, va, progrès et mots civilisés n’assurent aucune opulence
Va, va, laisse, ce n’est qu’un parole vide de sens
Va, va, parole tantôt haute, tantôt basse…une vraie balance
Va, va, laisse, ce n’est qu’une parole vide de sens

L’Gnaoui

Accorde les rythmes de ta vie
Celui des autres tu ne pourras plus
Ni encens ni braseros rien ne soigne plus.
Tu es bohémien exalté
Tes ancêtres viennent-ils du Soudan ?
Tes ancêtres viennent-ils du Mali ?
Tes ancêtres viennent-ils de Guinée ?
Tes ancêtres viennent-ils du Sénégal ?
Où est ton droit ?
Où est ta dignité ?
Où est ta poésie ?
Où sont tes racines ?

Daouina

Délivre-nous de leur époque
Soigne-nous, guéris-nous
Délivre-nous de leur époque
Un monde nageant dans l’ignorance
Sans trouver remède à cette décadence
Quand sortira-t- il de l’inconscience ?
Et pouvoir se soulager de cette déchéance
Vivre dans un tel état
Un non état, un piteux état
À quand le moment de s’apaiser
Et vivre dans la dignité et la sérénité ?
Soigne-nous, guéris-nous
Délivre-nous de leur époque